Trouver un
point de dépôt

l’île du Prince-Édouard

Le 18 novembre 2014, le Ministère de l’Environnement, du Travail et de la Justice de l’Ile-du-Prince-Edouard et le Procureur Général Janice Sherry ont approuvé le plan de programme de gestion des lampes sur l’Ile du Prince Edouard soumis par Régénération (née Association des Producteurs Responsables). Lire la lettre d’approbation ici.

Le plan de programme de gestion des lampes sur l’Ile du Prince Edouard deviendra opérationnel le 1er Avril 2015. Pour plus d’information, veuillez accéder à l’avis de mise à jour envoyait le 12 Décembre 2014.

Le Ministère de l’Environnement, du Travail et de la Justice de l’Île-du-Prince-Édouard, a adopté le Règlement sur l’Intendance et le Recyclage des produits (Material Stewardship and Recycling Regulation) sous la Loi sur la Protection de l’Environnement, le 21 Juin 2014, exigeant que soient mis en place des programmes de gérance pour les produits tels qu’ampoules usagées, pièces d’automobiles et ferraille, produits électroniques, huile et glycol, batteries au plomb-acide et produits pharmaceutiques.

La réglementation vise tous les types d’ampoules, quel que soit le l’utilisateur (résidentiel ou ICI), mais ne vise pas les luminaires et autres produits d’éclairage tel que les ballasts.

Ampoules acceptées

Le programme accepte gratuitement des quantités « résidentielles » des différents types d’ampoules et tubes suivants dans les sites de récupération destinés aux consommateurs:

  • Les tubes fluorescents (droit, courbé, U, circulaire, carré,etc.)
  • Ampoules incandescentes et halogènes
  • Les lampes fluorescentes compactes (LFC)
  • Les diodes électroluminescentes (DEL)
  • Lampes à décharge de haute intensité (HID)

Quantité maximale par visite

La quantité maximale d’ampoules pouvant être retournées par visite est d’un total de 16 et peut inclure des tubes fluorescents et/ou d’autres types d’« ampoules» (c’est à dire une combinaison de la LFC, HID etc., pour un total de 16).